Le label des séjours linguistiques et éducatifs Avec le soutien du Ministère chargé de la jeunesse. Contactez-nous
Accueil // Actualités // Corona Virus : Crise dans le secteur du Voyage Scolaire et du Séjour Linguistique

Corona Virus : Crise dans le secteur du Voyage Scolaire et du Séjour Linguistique

COMMUNIQUE OFFICIEL

L’OFFICE NATIONAL DE GARANTIE DES SEJOURS LINGUISTIQUES & EDUCATIFS

 

Coronavirus : crise dramatique pour les organisateurs de voyages scolaires et de séjours linguistiques

 Avec le passage au stade 2 de l’épidémie de Coronavirus, les organisateurs de voyages scolaires et de séjours linguistiques sont au cœur d’une crise dramatique et très inquiétante.

 

 

Annulation sans report : une décision aux conséquences désastreuses pour les organisateurs de séjours 

Le 1er mars 2020, le Ministère de l’Éducation Nationale, par l’intermédiaire des rectorats a diffusé un courrier exigeant l’annulation de tous les voyages scolaires, quelle qu’en soit la destination.

Cette mesure s’applique à tous les voyages scolaires à l’étranger et aux voyages en France dans les zones dites « clusters ».

Dans ce contexte, 80% des voyages scolaires ont été annulés, la majorité sans date de report : une situation très inquiétante pour la profession, qui demeure dans le flou le plus complet quant à la suite des événements.

L’impact est gigantesque pour les opérateurs concernés. En effet, cette directive ministérielle met à mal les organisateurs de voyages scolaires dont le chiffre d’affaire est réalisé à 80% sur la période janvier-juin. En 2019, pour les organismes labellisés par L’Office, 160 000 jeunes, en majorité des collégiens avaient pu partir en voyage scolaire, au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Allemagne et en Irlande.

Si la recommandation persiste auprès des chefs d’établissements, les organisateurs de voyage scolaires courent un vrai danger. Le secteur est essentiellement dominé par des PME, dont certaines pourraient ne pas se relever.

 

Des répercussions économiques et sociales alarmantes

Plus largement, le secteur tout entier est impacté : voyages scolaires et séjours linguistiques.

Les professionnels du séjour linguistique constatent eux aussi un ralentissement brutal voire pour certains, l’arrêt total des inscriptions.

Les emplois de milliers de salariés sont directement menacés.

Pour les VSE, cette situation est aggravée par la revendication de chefs d’établissements exigeant un remboursement total en invoquant souvent le cas de force de majeure pour des zones non déconseillées par le ministère des affaires étrangères.

Il règne donc une certaine confusion quant aux conditions d’annulation applicables ou non par les opérateurs de VSE, et une plus grande clarté doit être faite rapidement sur les droits de chacun, prenant en compte les destinations au cas par cas.

Pour les séjours linguistiques, il est clair que les programmes juniors vont très sévèrement souffrir, les parents étant extrêmement frileux à l’idée de réserver un voyage en immersion linguistique à l’étranger pour leurs enfants dans le contexte anxiogène actuel. Il en va de même pour les séjours adultes, pour lesquels la tendance est à l’attentisme.

La perte de chiffre d’affaire sera très importante.

Bien qu’impactés, aucune consigne n’a été donnée aux organisateurs. Tous les séjours sont maintenus jusqu’à nouvel ordre. Seules quelques destinations à « risque » seront probablement annulées.

 

 

Des mesures urgentes et nécessaires pour préserver la profession

Compte tenu des répercussions catastrophiques attendues sur l’activité économique des organisateurs se séjours linguistiques et de voyages scolaires en particulier, une aide financière de l’état au secteur est vitale. Par ailleurs, nous souhaitons que soit très rapidement établie une communication claire et rectificative auprès des parties concernées par les voyages scolaires en France et à l’étranger à propos des conditions d’annulation.

 

L’Office sollicite une rencontre avec le Ministère de l’Education Nationale en s’associant à

d’autres fédérations (UNAT, UNOSEL, EDV, SETO).

L'office garantit des séjours linguistiques et éducatifs de qualité

Tous les organismes labellisés par L’Office s’engagent sur les termes du Contrat Qualité, élaboré avec les fédérations de parents d’élèves FCPE et APEL, ainsi que des associations de consommateurs agréées : organisation des séjours, informations préalables, encadrement, transport, hébergement, cours, activités, suivi du participant 24/7, suivi qualité.

L'Office bénéficie du soutien du Ministère chargé de la Jeunesse.

En savoir plus sur Le Contrat Qualité de L'Office